Un patrouilleur français sauve 217 naufragés près des côtes libyennes

Les naufragés étaient à bord de trois embarcations. Deux passeurs présumés ont été interceptés, a indiqué la préfecture maritime française de la Méditerranée, précisant que les naufragés et les passeurs "seront remis aux autorités italiennes".

Le patrouilleur "Commandant Birot" était parti en début de semaine dernière renforcer le dispositif de surveillance européen Triton mis en place pour faire face à l'afflux de bateaux de migrants. Il avait embarqué du matériel médical et sanitaire.

En Italie, les gardes-côtes ont annoncé avoir coordonné le secours d'au moins six embarcations de migrants samedi matin, alors que d'autres opérations étaient encore en cours.

Samedi soir, ils n'étaient pas encore en mesure de donner une évaluation du nombre de personnes secourues dans la journée, mais ont évoqué "une journée très chargée".

Vendredi, ils avaient secouru 220 migrants originaires d'Afrique sub-saharienne.

Le Conseil européen a décidé le 23 avril de renforcer la présence de l'Union européenne en mer, afin d'éviter "toute nouvelle perte de vies humaines", alors que des centaines de migrants ont péri en Méditerranée depuis le début de l'année dans le naufrage de leurs embarcations.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK