Un pas vers l'adhésion à l'Union européenne pour l'Islande

"La Commission a publié son opinion concernant l'Islande dans laquelle elle recommande l'ouverture des négociations d'adhésion", a déclaré le commissaire chargé de l'Elargissement, Stefan Füle.

La Commission a estimé que l'Islande était déjà à un stade suffisamment avancé de préparation, dans le domaine politique, économique et législatif pour justifier d'aller de l'avant.

Le commissaire s'est dit "extrêmement satisfait" de la décision prise par l'exécutif européen "qui garantit que l'élargissement n'est pas seulement dirigé vers le sud-est" de l'Europe avec les Balkans, "mais a aussi une dimension vers le nord et le nord-ouest".

Reykjavik a dit dans le passé espérer entrer dans l'UE à l'horizon 2012. L'Islande, membre de l'espace sans frontières Schengen et de l'espace économique européen, applique déjà près des trois quarts des lois européennes nécessaires pour une adhésion, ce qui va accélérer le processus par rapport à d'autres pays candidats.

L'île a déposé en juillet 2009 une demande de candidature à l'UE dans l'espoir de stabiliser son économie malmenée par la crise de 2008, et d'adhérer à la zone euro.

Les Etats européens doivent encore approuver à l'unanimité l'ouverture des négociations avec ce pays.

Ces pourparlers risquent d'être particulièrement âpres sur la question de l'accès des pêcheurs européens aux zones exclusives de pêche islandaises.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK