Un otage néerlandais retenu par Aqmi au Mali libéré par l'armée française

"Deux à trois djihadistes ont été tués lors de l'assaut lancé lundi par les forces spéciales françaises pour libérer le Néerlandais détenu par le groupe islamiste Aqmi", a déclaré à l'AFP cette source militaire au sein de la mission onusienne Minusma.

"Il y a également eu quelques blessés parmi les djihadistes", a-t-elle précisé.

Sjaak Rijke, enlevé à Tombouctou le 25 novembre 2011, a été libéré lundi lors d'une opération de soldats des forces spéciales françaises. Sa libération a été annoncée par les autorités françaises.

Deux autres touristes qui avaient aussi été kidnappés, un Sud-africain et un Suédois, sont toujours aux mains de leurs ravisseurs.

"Les militaires français ont pris beaucoup de risques", a ajouté la source au sein de la Minusma, selon laquelle l'opération s'est déroulée dans le "nord-est du Mali".

De son côté, une source sécuritaire malienne a affirmé à l'AFP que "le gouvernement malien a encouragé l'opération, en mettant à disposition des services de renseignements".

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK