Un nouveau candidat pour succéder à Theresa May

Les prétendants déclarés ou possibles au poste de Premier ministre britannique
2 images
Les prétendants déclarés ou possibles au poste de Premier ministre britannique - © STF - AFP

La liste des candidats au poste de Premier ministre britannique s’allonge, suite à l’annonce de Theresa May, le 24 mai, de quitter sa fonction.

Après l’ex-maire de Londres Boris Johnson ou l’ancienne ministre en charge des relations avec le Parlement Andrea Leadsom, c’est le ministre de la Santé, Matt Hancock qui s’est à son tour porté candidat. « Je vais me présenter au poste de Premier ministre parce que je crois du fond du cœur que nous avons besoin d’un dirigeant pour demain, et pas pour l’instant présent », a déclaré Matt Hancock à la BBC. « Nous devons bien sûr mettre en œuvre le Brexit et je le ferai », a-t-il ajouté.

Dans un message posté sur Twitter, il précise : « Nous avons besoin d’un leader pour le futur, pas juste pour maintenant. Je mettrai en œuvre le Brexit, puis nous irons de l’avant vers l’avenir radieux que nous devons construire pour le Royaume-Uni ».

 

Boris Johnson favori

Plusieurs profils, officiellement déclarés ou pressentis, se distinguent pour prendre la succession de l’actuelle Première ministre. Boris Johnson, ancien maire de Londres et ex-ministre des Affaires étrangères sous la gouvernance de Theresa May, est le grand favori. Lors d’un déplacement en Suisse vendredi, il a déclaré que, s’il était Premier ministre, il chercherait à renégocier l’accord que Londres a conclu avec Bruxelles, mais serait « prêt à s’en aller » sans accord.

Theresa May a annoncé qu’elle quitterait officiellement ses fonctions le 7 juin. Elle a fait part de son « profond regret » de ne pas avoir réussi à concrétiser le Brexit, trois ans après le référendum.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK