Un mois après Gênes, le plus haut pont routier d'Italie fermé

Les autorités de la province d'Isernia ont décidé, pour des raisons de sécurité, de fermer le pont qui relie la région des Abruzzes à celle de Molise, en enjambant la rivière Sente. Ceci pour une période indéterminée. 

Le viaduc "Sente Longo", construit entre 1974 et 19777 en acier et en béton, mesure 1.200 mètres de long et est à ce jour toujours le plus haut pont routier d'Italie : le pilier principal mesure 185 mètres de haut. Il relie les villes de Castiglione Messer Marino, dans la province de Chieti (Abruzzes), et Belmonte del Sannio dans la province d'Isernia (Molise).

Le viaduc risquait sans doute de s'effondrer depuis des années. Les autorités locales viennent pourtant seulement de le déclarer instable, grâce à des tests en profondeur menés suite à l'effondrement du pont Morandi à Gênes, et au séisme de magnitude 5.1 qui a touché la région le 16 août. 

Solution temporaire : une ancienne route dans un dangereux état... 

Le pilier le plus haut semble avoir effectué une rotation au fur et à mesure des années, et il repose sur une base de 20 petits centimètres. Les rapports des dernières inspections soulignent une série d'éléments critiques non visibles de l'extérieur, à moins d'aller sous le pont.

Pour gérer les conséquences de la fermeture du pont, l'ancienne route 86 "Istonia" a été rouverte, mais elle est aussi dans un dangereux état, et nécessite donc d'être sécurisée. Les résidents doivent maintenant descendre jusqu'au fond de la vallée, avant de remonter, ce qui allonge leur trajet de 8 km. Et ce n'est qu'une solution partielle : la route est ouverte uniquement au trafic léger, les camions, les bus et les bus scolaires sont donc interdits. Les désagréments touchent surtout les étudiants et les patients qui doivent se rendre à l'hôpital d'Agnone (Molise), en venant des Abruzzes. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK