Un leader des jeunes de l'AFD révoqué pour des propos controversés en lien avec Hitler

Alexander Gauland, dirigeant de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), lors d'un rassemblement de Junge Alternative (JA), la section des jeunes de l'AfD.
Alexander Gauland, dirigeant de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), lors d'un rassemblement de Junge Alternative (JA), la section des jeunes de l'AfD. - © ALEXANDER PRAUTZSCH - AFP

Un leader régional des jeunes du parti d'extrême-droite Alternative für Deutschland (AfD) a été révoqué pour avoir qualifié de "lâche" et de "traître" l'auteur d'une tentative d'assassinat menée en 1944 contre Hitler.

Lars Steinke a été démis mercredi de ses fonctions à la tête de la section de Basse-Saxe de la Junge Alternative (JA), la section des jeunes de l'AfD.

Dans un message privé sur Facebook, il avait qualifié Claus von Stauffenberg de traître et de lâche pour sa "tentative honteuse" d'assassiner Adolf Hitler en 1944. Selon le jeune dirigeant, par ce geste, von Stauffenberg ne voulait "que sauver sa propre peau devant l'avancée des vainqueurs".

Une commission disciplinaire de la JA a estimé que Lars Steinke, par ses propos, avait entaché l'image de l'organisation.

Les déclarations controverseés de membres de l'AfD sont monnaie courante en Allemagne mais débouchent rarement sur des sanctions en interne.

Le 20 juillet 1944, une série d'officiers proches de Claus von Stauffenberg avaient tenté d'assassiner Hitler à l'aide d'une bombe afin d'anticiper la fin de la guerre. Démasqué par le régime nazi, von Stauffenberg fut exécuté, tout comme 90 autres personnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK