Dorian détruit 13.000 maisons aux Bahamas: un journaliste filme l'évacuation de son habitation (vidéo)

Un journaliste des Bahamas doit quitter d'urgence sa maison: "Je n'aurais jamais pensé filmer ma famille" (vidéo)
Un journaliste des Bahamas doit quitter d'urgence sa maison: "Je n'aurais jamais pensé filmer ma famille" (vidéo) - © Tous droits réservés

Plus de 13.000 maisons ont été détruites ou fortement endommagées aux Bahamas à la suite du passage de l'ouragan Dorian au nord de l'archipel, a indiqué mardi à Genève un porte-parole de la Croix-Rouge. Quelque 45% des logements sur Grand Bahama et sur les îles Abaco ont donc été touchés, a précisé le porte-parole au cours d'un point presse. Environ 60.000 personnes vont avoir besoin d'une aide alimentaire dans cette zone, selon des prévisions effectuées par le Programme alimentaire mondial de l'ONU.

A Freeport, sur l'île de Grand Bahama, les habitants se sont réveillés mardi dans des quartiers gravement inondés à la suite des ravages causés par l'ouragan.

Tim Aylen, un journaliste bahamien qui a aidé l'Associated Press à couvrir l'ouragan, a dû abandonner sa maison avec sa famille à cause des inondations. Et a diffusé les images, terribles de cette évacuation. "Je n'aurais jamais pensé, quand j'ai commencé à couvrir ces événements, prendre des photos de ma famille" a-t-il expliqué à l'agence.

Les images montrent en effet le journaliste dans sa rue, avec de l'eau jusqu'au niveau de la poitrine, mais aussi sa fille Julia Aylen, 21 ans, et son fils Matthew  17 ans, avec leurs trois chiens maintenus tant bien que mal à flot, à la recherche d'un terrain plus élevé mardi matin, épuisés.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première