Un journaliste abattu au Mexique: c'est le 4e en 2018

Un journaliste abattu au Mexique: c'est le 4e en 2018
Un journaliste abattu au Mexique: c'est le 4e en 2018 - © VICTORIA RAZO - AFP

Le journaliste Juan Carlos Huerta qui travaillait au Mexique dans l'Etat de Tabasco (sud-est) a été abattu mardi alors qu'il sortait de son domicile, ont annoncé les autorités, ce qui porte à quatre le nombre de reporters tués en 2018.

"C'est un nouveau crime que je regrette énormément (...). Dans le cas de Juan Carlos, il s'agissait d'un journaliste référent (...). On peut parler d'un ami", a déclaré le gouverneur de Tabasco, Arturo Nuñez.

Les forces de l'ordre sont sur les traces du véhicule d'où seraient partis les tirs devant le domicile du journaliste à Villahermosa, la capitale de l'Etat, a déclaré aux médias locaux M. Nuñez. "Ce n'était pas un vol, ils semblent être venus pour l'exécuter", a-t-il ajouté. Juan Carlos Huerta, qui travaillait à la radio et à la télévision, était âgé de 45 ans, il laisse une femme et deux enfants, selon les médias mexicains.

Ce nouveau meurtre de journaliste intervient le jour du premier anniversaire de la mort de Javier Valdez, spécialisé dans le narcotrafic et pigiste pour l'AFP.

Le meurtre de ce journaliste réputé, cofondateur de l'hebdomadaire Riodoce et collaborateur du quotidien La Jornada, avait provoqué une vague d'indignation internationale.

Plus de 100 journalistes ont été tués au Mexique depuis 2000, selon les associations de défense de la liberté d'expression, dans un pays considéré comme un des plus dangereux pour exercer cette profession.

En 2017, au moins 11 d'entre eux ont été tués au Mexique, selon les ONG Reporters sans frontière et Articulo 19.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK