Un ex-chef militaire de l'ETA condamné à 105 ans de prison

Photo de Javier Garcia Gaztelu, dit "Txapote", prise le 4 février 2010 lors d'un procès à Madrid
Photo de Javier Garcia Gaztelu, dit "Txapote", prise le 4 février 2010 lors d'un procès à Madrid - © Juan M. Espinosa - AFP

L'ancien chef militaire de l'ETA, Javier Garcia Gaztelu, dit "Txapote", a été condamné lundi à 105 ans de prison par la justice espagnole pour l'assassinat en février 2000 d'un dirigeant socialiste, Fernando Buesa, et de son garde du corps.

Arrêté en 2001 en France, il avait été remis à la justice espagnole en décembre 2007, après avoir déjà été condamné à de lourdes peines pour plusieurs assassinats.

Fernando Buesa, député régional socialiste, et son garde du corps, Jorge Diez, étaient décédés dans l'explosion d'une voiture piégée à Vitoria (Pays Basque, nord) le 22 février 2000, un attentat qui avait aussi fait deux blessés.

Cette condamnation, décidée par l'Audience nationale, plus haute instance judiciaire espagnole, est la première depuis l'annonce, le 20 octobre, par le groupe armé, qu'il mettait fin à plus de 40 ans de lutte armée pour l'indépendance du Pays basque.

Txapote avait déjà été condamné en décembre 2006 à 30 ans de prison pour l'assassinat en 1995 de l'ex-président du Parti populaire (droite) de la province de Guipuzcoa (Pays Basque), Gregorio Ordonez.

En septembre 2006, il avait été condamné à 26 ans de prison pour l'assassinat en 1994 d'un policier à Saint-Sébastien.

En juillet 2006, il avait été condamné à deux autres peines, de 82 ans de prison pour l'assassinat en 1996 du dirigeant socialiste Fernando Mugica, et de 18 ans pour un attentat en 2000 contre une discothèque au Pays Basque, qui n'avait pas fait de victimes.

Le 30 juin de la même année, il avait été condamné à 50 ans de prison pour l'enlèvement et l'assassinat en 1997 du conseiller municipal du Parti populaire Miguel Angel Blanco, qui avait soulevé une énorme indignation en Espagne.


AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK