Un député N-VA propose que la Belgique offre l'asile à Asia Bibi

Asia Bibi, mère de famille pakistanaise, chrétienne, avait été condamnée pour blasphème en 2010
2 images
Asia Bibi, mère de famille pakistanaise, chrétienne, avait été condamnée pour blasphème en 2010 - © HANDOUT - AFP

C'est toujours l'incertitude au Pakistan sur le sort d'Asia Bibi. Cette mère de famille de 52 ans, chrétienne, avait été condamnée pour blasphème en 2010. Après 8 ans dans les couloirs de la mort, elle a été acquittée mercredi par la Cour suprême d'Islamabad. Asia Bibi ne peut pourtant pas quitter sa cellule pour l'instant. 

Un "accord" polémique gouvernement/manifestants

Le gouvernement pakistanais a signé, dans la nuit de vendredi à samedi, un accord très controversé avec des manifestants islamistes qui ont paralysé le pays trois jours durant pour protester contre la libération d'Asia Bibi. Dans le cadre de cet accord, le gouvernement s'est notamment engagé à lancer une procédure visant à interdire à Bibi de quitter le territoire et à ne pas bloquer une requête en révision du jugement d'acquittement initiée par un religieux. Le but de cette requête est d'obtenir à nouveau la condamnation à mort de la mère de famille. Une manifestation à l'appel des islamistes qui veulent sa condamnation doit encore avoir lieu ce dimanche à Karachi.

Le mari d'Asia Bibi demande l'asile pour sa famille

La situation est tellement difficile a vivre au Pakistan que le mari d'Asia Bibi, Ashiq Masih, réclame l'asile pour sa famille. Il a sollicité les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. "Je demande au président Donald Trump de nous aider à partir. Après cela, je demande à la Première ministre britannique de faire de son mieux pour nous aider", a déclaré Ashiq Masih. 

Wilson Chowdhry, le président de l'association des chrétiens pakistanais de Grande-Bretagne, qui aide Asia Bibi depuis des années, a précisé que la famille a également sollicité l'aide du Premier ministre canadien Justin Trudeau. "Ces pays ont les plus grandes communautés de chrétiens pakistanais" et l'on y parle l'anglais, une langue qu'apprennent les filles d'Asia Bibi. "Si Asia Bibi quitte le pays, chaque membre de sa famille, chaque personne associée à elle, sera tuée", a affirmé Wilson Chowdhry. 

L'avocat d'Asia Bibi a, lui, quitté le Pakistan samedi, déclarant craindre pour sa vie après des menaces d'islamistes radicaux. "Dans le scénario actuel, il ne m'est pas possible de vivre au Pakistan et j'ai besoin de rester en vie car je dois poursuivre la bataille judiciaire pour Asia Bibi", a-t-il déclaré.

Peter Luykx: "il serait approprié que la Belgique intervienne" 

Et voilà que chez nous, le député fédéral N-VA Peter Luykx propose que le gouvernement belge offre l'asile à Asia Bibi. "C'est digne du Moyen-Age de voir des gens quasi lynchés pour cause de blasphème". "Il serait", selon lui, "approprié que la Belgique intervienne et que le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders condamne ceci et protège les droits de Mme Bibi". Et de rappeler que par le passé, la Belgique a déjà exfiltré des chrétiens de Syrie via un visa humanitaire.

Didier Reynders:"si elle le souhaite et si Theo Francken est d'accord" 

Peter Luykx qui renvoie ainsi au secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken. "Nous pourrions ainsi faire pression sur le gouvernement pakistanais" fin de citation. Theo Francken pour l'heure s'est contenté de retweeter la proposition de son collègue de parti. Didier Reynders lui précise que "si elle souhaite venir en Belgique et que le secrétaire d'Etat à l'asile est d'accord, il n'y a aucun problème à la recevoir".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK