Un Brexit avec accord le 31 octobre est-il encore réaliste?

Un Brexit avec accord le 31 octobre est-il encore réaliste?
Un Brexit avec accord le 31 octobre est-il encore réaliste? - © AFP

Cet après-midi, le Parlement britannique a reporté sa décision sur l'accord de Brexit négocié jeudi dernier, par Boris Johnson. Ils ont approuvé par 322 voix un amendement suspendant tout feu vert du Parlement à l'adoption d'une loi d'application de l'accord. A défaut d'accord formellement approuvé, la gouvernement britannique va devoir envoyer ce soir une lettre aux Européens pour demander un nouveau report du Brexit. En effet, la loi, c'est la loi. Le Premier ministre a assuré qu'il présenterait la semaine prochaine au Parlement la législation nécessaire à la mise en oeuvre du Brexit. 

Le Royaume-Uni peut encore quitter l'Union Européenne le 31 octobre avec un accord. Un report n'est pas indispensable, mais à certaines conditions: il faudra que d'ici là, la semaine prochaine, les députés britanniques aient approuvé deux textes: l'accord signé jeudi dernier avec les Européens et la loi qui permettra d'appliquer l'accord au Royaume-Uni. 

De son côté, le Parlement européen devrait donner son feu vert à l'accord sans difficultés mais avant que les choses ne soient éclaircies à Londres. Il reste donc du pain sur la planche, mais il reste très peu de temps. 

En attendant, les Européens souhaiteraient y voir plus clair. Pour la Commission Européenne, c'est à Londres de donner la marche à suivre "dés que possible". Sur un ton plus impatient, Emmanuel Macron plaide pour que le Parlement britannique se prononce sur le fond. L'Elysée juge aussi qu'un délai supplémentaire n'est dans l'intérêt de personne. 

Annonçant de nouvelles turbulences politiques, le Premier ministre a  affirmé qu'il continuerait de tout faire pour mettre en oeuvre le Brexit le 31 octobre. 

 Boris Johnson a assuré qu'il présenterait la semaine prochaine au Parlement la législation nécessaire à la mise en oeuvre du Brexit. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK