Un bâtiment d'archives s'effondre à Cologne

RTBF
RTBF - © RTBF

Un bâtiment des archives historiques de Cologne s'est effondré mardi comme un château de cartes, et neuf personnes pourraient être portées disparues, a annoncé la municipalité.

"Des témoins oculaires ont vu un couple de personnes par la fenêtre (dans une maison voisine, également effondrée). Il y a des indications selon lesquelles sept autres personnes pourraient avoir disparu", indique la municipalité dans un communiqué.

Outre les archives municipales et une maison mitoyenne, entièrement détruites, une autre habitation l'est à moitié, précise le communiqué.

Quelque 250 secouristes et d'importants moyens de secours ont été dépêchés dans le quartier situé dans le sud de la ville, dont des secouristes de la Croix-Rouge aidés de chiens.

Des employés des archives ont entendu des craquements en début d'après-midi, et l'alerte a été donnée par les pompiers à 13h58 locales, ce qui a permis l'évacuation juste avant l'effondrement, selon le communiqué de la municipalité.

Les secouristes se sont assurés que les habitants des environs, les employés des archives ainsi que ceux d'un chantier du métro voisin, soient en sécurité, a précisé un porte-parole de la ville, Gregor Timmer.

"Je prenais un café quand les ouvriers du bâtiment ont commencé à crier. Nous devions immédiatement évacuer la rue, nous devions immédiatement partir", a raconté Susanne Vandenberg, qui se trouvait sur les lieux, à la chaîne de télévision WDR.

"Nous sommes tous sortis en courant du (bâtiment) des archives historiques. Je me suis retournée et la façade a commencé à s'écrouler, les premières vitres sont tombées. Alors je me suis mise à courir, derrière moi s'élevait un énorme nuage de poussière", a-t-elle poursuivi.

Des travaux d'extension du métro ont lieu dans la zone où est situé le bâtiment détruit. Mais selon la ville, les travaux d'excavation sont terminés depuis longtemps.

Un porte-parole du métro a affirmé à la chaîne de télévision NTV qu'il "n'y avait pas de travaux directement sous le bâtiment". "A ma connaissance, il n'y avait pas de travaux qui auraient pu causer cela", ajouté ce porte-parole.

Les archives historiques de la ville de Cologne abritaient plus de 65.000 documents dont les premiers datent de l'année 922, ainsi que des documents ayant appartenu à des personnalités de l'histoire allemande, comme le compositeur Jacques Offenbach.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK