Le navire anti-migrants immobilisé refuse l'aide d'une ONG venue à la rescousse des réfugiés

Un bateau de secours aux réfugiés vient en aide au C-Star, le navire anti-migrants immobilisé
Un bateau de secours aux réfugiés vient en aide au C-Star, le navire anti-migrants immobilisé - © Tous droits réservés

Une ONG engagée dans les secours de migrants au large de Libye a affirmé avoir été envoyée vendredi pour porter assistance au C-Star, navire affrété par des militants antimigrants en Méditerranée, qui était à l'arrêt mais a refusé son aide.

Un porte-parole des militants du C-Star a pour sa part expliqué à l'AFP qu'il n'y avait pas de situation de détresse, le bateau ayant simplement arrêté ses moteurs pour résoudre un problème technique.

Il n'a pas été possible de joindre les gardes-côtes italiens pour confirmer s'ils avaient bel et bien confié cette mission insolite au navire de Sea-Eye, une ONG allemande.

Sur Facebook, le président de Sea-Eye, Michael Buschheuer, a déclaré avoir été informé des difficultés du "navire nazi" et a souligné que l'aide aux personnes en détresse était un devoir pour tous les navigateurs "indépendamment de leur origine, couleur de peau, religion ou convictions".

Le Sea-Eye s'est dérouté en direction du C-Star, mais lors d'un contact radio, l'équipage du second a refusé l'aide du premier, qui a repris sa route, a précisé l'ONG allemande sur Facebook.

Le C-Star, un navire de 40 mètres qui bat pavillon de la Mongolie, a été loué à Djibouti par le groupe d'extrême droite français "Génération identitaire".

A bord, des militants allemands, français, italien et autrichien, financés grâce à appel aux dons sur internet qui a récolté plus de 212 000 dollars (180 000 euros) depuis mi-mai, entendent faire en sorte que les migrants secourus dans les eaux internationales au large de la Libye soient reconduits en Afrique.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir