Un attentat à la bombe manqué en Irlande du Nord

RTBF
RTBF - © RTBF

Une bombe a partiellement explosé à Belfast tandis que des policiers ont essuyé des coups de feu à Garrison, samedi soir en Irlande du Nord, dans deux attentats non meurtriers imputés à des républicains dissidents opposés à la paix.

C'est la police locale qui l'indiquait ce dimanche: une voiture contenant plus de 180 kilos d'explosif a été lancée contre une barrière proche de la Commission policière de Belfast, une organisation communautaire indépendante qui a pour but de surveiller l'activité de la police. L'engin n'a que partiellement explosé, sans faire de blessés. Deux hommes ont été aperçus s'échappant du véhicule en feu. A peu près au même moment, des policiers britanniques ont été pris pour cible dans le village de Garrison, près de la frontière avec la République d'Irlande, là non plus sans faire de victime. Deux hommes ont été interpellés en Irlande du Nord et un troisième en République d'Irlande. Le secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord, Paul Goggins, a assuré que "ces dissidents ne gagneront pas". "Ils ne représentent qu'une petite minorité. Ce sont des criminels désespérés", a-t-il déclaré.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK