Un accord européen permet la prise en charge de 131 migrants bloqués au large de l'Italie

Accord européen pour la prise en charge des 131 migrants du Gregoretti
Accord européen pour la prise en charge des 131 migrants du Gregoretti - © Belga

Une solution européenne a été trouvée pour le débarquement et la prise en charge des migrants bloqués à bord du bateau italien Gregoretti, a annoncé mercredi la Commission européenne.

Cinq Etats membres la France, l'Allemagne, le Portugal, le Luxembourg, l'Irlande- et l'Eglise italienne ont accepté de prendre en charge les 131 migrants sauvés en mer et bloqués depuis plusieurs jours à bord du navire des garde-côtes italiens, le Gregoretti, dans le port de Catane en Sicile, a précisé un porte-parole de la Commission européenne.

Les migrants seront autorisés à débarquer "dans les prochaines heures", a ajouté le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK