Ulster: les accords de paix pourront être appliqués

RTBF
RTBF - © RTBF

Un accord a été trouvé entre partis catholiques et protestants d'Irlande du nord sur un transfert des pouvoirs de police et de justice dans le cadre du processus de paix, ouvrant un "nouveau chapitre" pour cette province, a déclaré vendredi le Premier ministre britannique Gordon Brown.

Gordon Brown a annoncé que le transfert effectif de Londres vers Belfast des pouvoirs en matière de police et de justice, les deux derniers obstacles à l'application complète des accords de paix de 1998, commencerait à partir du 12 avril.

"Nous fermons le dernier chapitre d'une histoire longue et troublée et nous ouvrons un nouveau chapitre pour l'Irlande du nord", a déclaré le Premier ministre en présentant les détails de l'accord lors d'une conférence de presse.

Gordon Brown et Brian Cowen sont arrivés en début de matinée à Belfast dans la foulée de l'annonce tard jeudi soir par le Premier ministre d'Irlande du Nord Peter Robinson que son parti, le Parti unioniste démocrate (DUP), soutenait des propositions sauver le gouvernement régional.

Le DUP et le parti catholique Sinn Féin, qui se partagent le pouvoir au sein de l'exécutif de cette province semi-autonome, tentaient de s'accorder sur un calendrier pour le transfert de Londres à Belfast des pouvoirs de police et de justice.

Gouvernement sauvé

Le président du Sinn Féin Gerry Adams a déclaré vendredi qu'il "saluait la décision du DUP" après "une longue négociation" impliquant son parti.

L'accord satisfait les deux parties, avec des compromis sur le transfert des pouvoirs entre Londres et Belfast ainsi que sur la supervision des traditionnelles parades orangistes des Protestants, selon les médias britanniques.

Ce dénouement intervient alors que le Premier ministre nord-irlandais, qui s'était provisoirement suspendu de ses fonctions suite à une enquête interne sur des malversations présumées dans un vaste scandale politico-sexuel impliquant son épouse, a repris ses fonctions mercredi après avoir été blanchi.

L'accord conclu jeudi soir devrait être suivi d'une période de consultations puis d'un vote à l'assemblée régionale dans l'optique d'un transfert des pouvoirs début avril.

Un échec des négociations entre partis protestants et catholiques aurait pu déboucher sur de nouvelles élections dans la province à l'équilibre politique fragile.

L'Irlande du nord est toujours endeuillée par des violences sporadiques. L'année dernière un policier et deux soldats ont été tués par balles dans des attaques revendiquées par des républicains dissidents et un policier a perdu une jambe dans l'explosion de sa voiture en janvier cette année.


D'après AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK