Ukraine: Washington hausse le ton directement à l'égard des Russes

"Le département d'Etat met aujourd'hui en place des restrictions de visas sur un certain nombre de responsables et d'individus, reflétant une décision politique visant à refuser des visas à ceux responsables ou complices de menacer la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a annoncé la Maison Blanche dans un communiqué. La Maison Blanche ne donne aucune précision sur le nombre de personnes concernées ni sur leur identité. Le président Barack Obama a par ailleurs signé un décret qui autorise des gels d'avoirs "sur les individus ou entités dont les activités minent le processus démocratique et les institutions en Ukraine, menacent la paix, la sécurité, la stabilité", poursuit le texte. Ce décret exécutif "est un outil flexible qui va nous permettre de sanctionner ceux qui sont le plus directement impliqués dans la déstabilisation de l'Ukraine, y compris l'intervention en Crimée", ajoute le communiqué. Le Pentagone avait annoncé lundi la suspension de "tous les liens militaires" entre Washington et Moscou à la suite de l'intervention russe en Crimée.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK