Ukraine: Ioulia Timochenko déclarée coupable, 7 ans de prison

"Le tribunal a décidé de reconnaître Ioulia Volodymirovna Timochenko coupable (...) et de la condamner à sept ans de prison", a-t-il déclaré dans son jugement qui interdit aussi à l'opposante d'exercer des fonctions officielles pendant trois ans.

Ioulia Timochenko va contester sa condamnation devant la justice européenne

L'opposante et ancienne Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, condamnée

mardi à sept ans de prison par un tribunal de Kiev, a indiqué qu'elle contesterait le jugement devant la justice européenne et a appelé à lutter contre l'"autoritarisme" en Ukraine.

"Nous allons nous battre pour défendre notre réputation devant les instances européennes. Nous devons être forts et protéger l'Ukraine de l'autoritarisme et de l'absence de liberté", a-t-elle déclaré après l'annonce du jugement.

L'opposante ukrainienne a, en outre, été condamnée à verser quelque 200 millions de dollars à l'entreprise publique des hydrocarbures Naftogaz pour rembourser les pertes occasionnées alors qu'elle était Premier ministre, a annoncé mardi un tribunal de Kiev

L'Union Européenne menace Kiev d'importantes "conséquences"

L'Union européenne a menacé mardi l'Ukraine d'importantes "conséquences" si l'ex-Première ministre Ioulia Timochenko ne bénéficie pas d'une procédure d'appel équitable après sa condamnation, notamment en ce qui concerne la "conclusion" d'un accord bilatéral.

L'UE est "profondément déçue" et si la situation ne s'améliore pas, cela risque d'avoir des "conséquences importantes", notamment par rapport à la conclusion de l'accord d'association UE-Ukraine en cours de négociation, a indiqué dans une déclaration la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

Le secrétaire général de l'organisation paneuropéenne - dont l'Ukraine est membre -, Thorbjorn Jagland, a indiqué dans un communiqué "espérer" qu'un récent projet de révision du code pénal en Ukraine, évoqué par le président Viktor Ianoukovitch, "rendra de tels procès impossibles à l'avenir".


Belga et AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK