Ukraine: 65 victimes du vol MH17 identifiées par les experts

Les derniers enquêteurs encore sur place quittent l'Ukraine.
Les derniers enquêteurs encore sur place quittent l'Ukraine. - © Belga

Les experts néerlandais en médecine légale ont identifié un total de 65 victimes du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines, a annoncé samedi le gouvernement néerlandais, tandis que les derniers enquêteurs internationaux quittaient l'est de l'Ukraine en raison des combats entre forces ukrainiennes et séparatistes.

Quarante-deux nouvelles victimes ont été identifiées, a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué. Parmi elles figurent 21 Néerlandais, les 21 d'une autre nationalité, a précisé le ministère, soulignant que la nationalité "des autres victimes n'a pas été révélée à la demande des ambassades de leurs pays" respectifs.

Vendredi, le coordinateur des équipes d'experts Arie de Bruijn a indiqué que 176 corps "plus ou moins complets" étaient arrivés aux Pays-Bas ainsi que 527 restes de victimes.

"Une équipe de spécialistes travaille jour et nuit, mais nous répétons que l'identification de chaque victime prendra encore des mois", a prévenu le gouvernement néerlandais.

Les derniers des enquêteurs néerlandais, australiens et malaisiens qui travaillaient sur le site de la catastrophe, à la recherche des dépouilles des victimes et des objets leur appartenant, étaient en route pour les Pays-Bas, a indiqué l'agence de presse néerlandaise ANP.

Le dernier vol des enquêteurs, parmi lesquels le chef de la mission de la police néerlandaise en Ukraine Pieter-Jaap Aalbersberg, devait atterrir samedi soir à Eindhoven (sud). Plus de 220 cercueils ont été acheminés aux Pays-Bas, qui ont été chargés d'identifier les corps.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK