UE: le site de Geert Wilders, contraire à la dignité humaine

Geert Wilders
Geert Wilders - © ANP VALERIE KUYPERS

Le Parlement européen a condamné jeudi à une écrasante majorité le site internet créé en février dernier par le parti du populiste néerlandais Geert Wilders invitant ses compatriotes à dénoncer tous les "désagréments" générés par les est-Européens présents aux Pays-Bas.

Les eurodéputés demandent également au Premier ministre Mark Rutte minoritaire, qui dépend du soutien parlementaire de Geert Wilders, de condamner ce site, et de s'en distancier au nom du gouvernement.

Selon la résolution non-contraignante adoptée jeudi par les eurodéputés, le site du PVV est contraire aux valeurs fondamentales européennes, à la dignité humaine, au principe d'égalité, à l'Etat de droit, et aux droits de l'homme.

Lancé en février dernier, ce site encourage les Néerlandais à dénoncer tous les "désagréments" liés à la présence dans le pays de migrants est-Européens, déclenchant ainsi une crise diplomatique entre La Haye et plusieurs capitales d'Europe de l'est et centrale.

Le Premier ministre Mark Rutte -qui dépend du soutien parlementaire de Geert Wilders- s'est jusqu'ici gardé de dénoncer l'initiative de la formation populiste, renforçant ainsi encore davantage la polémique.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK