UE: le rapport Van Rompuy n'est pas convaincant, dit un ministre allemand

Herman Van Rompuy, président de l'Union européenne
Herman Van Rompuy, président de l'Union européenne - © AFP PHOTO/SAMUEL KUBANI

Le rapport du président de l'UE, Herman Van Rompuy, sur une intégration renforcée de la zone euro n'est pas convaincant, a déploré mardi le ministre allemand adjoint aux Affaires étrangères, jugeant que le document insistait trop sur une éventuelle mutualisation de la dette.

Le rapport "est très peu disert dans le domaine du contrôle, de la gouvernance améliorée dans la zone euro", a regretté Michael Link, s'exprimant en marge d'une réunion à Luxembourg.

"Nous avons besoin de règles pour éviter que la crise de la dette (...) ne se reproduise. Là, il nous manque beaucoup de choses", a-t-il estimé.

Il a jugé que le rapport envoyé lundi soir aux capitales européennes "se lit par endroits comme une lettre de doléances en faveur de modèles qui vont vers une communautarisation des dettes", une idée que rejette fermement Berlin, du moins sur le court terme.

"Commencer par la communautarisation des dettes, que ce rapport présente un peu comme la solution de tous les maux, nous considérons que c'est la mauvaise voie", a-t-il dit, insistant sur la nécessaire "réduction des déficits".

Cette feuille de route doit servir de base de travail pour les dirigeants européens qui se réunissent jeudi et vendredi à Bruxelles. Elle propose d'aller vers une plus grande intégration de la zone euro, via la mise en place d'une union bancaire et le renforcement de l'union budgétaire, avec un contrôle accru des budgets nationaux. Le rapport propose aussi d'aller vers plus de solidarité en envisageant de mutualiser la dette des pays de la zone euro.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK