Turquie: une députée condamnée à dix ans de prison pour lien avec le PKK

Leyla Zana a été condamnées à dix ans de prison
Leyla Zana a été condamnées à dix ans de prison - © AFP PHOTO/ADEM ALTAN

Un tribunal turc a condamné jeudi à dix ans de prison la députée et l'une des figures de proue du militantisme kurde Leyla Zana pour appartenance au mouvement rebelle kurde et pour avoir diffusé sa propagande.

Le tribunal de Diyarbakir, principale ville du sud-est anatolien, en majorité peuplé de Kurdes, a estimé que Leyla Zana, qui n'a pas assisté à l'audience, avait violé neuf fois le code pénal et la loi anti-terrorisme en exprimant dans des discours son soutien au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit) et à son chef emprisonné Abdullah Öcalan.

Leyla Zana, 51 ans, qui a déjà passé une décennie en prison (1994-2004) avec trois autres ex-députés kurdes pour collusion avec le PKK, avait une première fois été condamnée à une même peine en 2008, mais la Cour de cassation avait par la suite cassé le verdict pour vice de procédure.

La Cour a insisté sur son premier verdict jeudi. Les avocats de la députée doivent de nouveau faire appel.

Le PKK, classé organisation terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis, s'est d'abord battu depuis 1984 pour l'indépendance du sud-est anatolien, avant de réviser sa revendication en une autonomie de cette région. Le conflit a fait 45 000 morts selon l'armée.

Le Parlement européen a attribué en 1995 le Prix Sakharov des droits de l'Homme à Leyla Zana.

Figure emblématique de la cause kurde, Leyla Zana avait demandé en décembre l'organisation d'un référendum en Turquie sur l'avenir du peuple kurde dans un entretien à un site internet kurde.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK