Turquie: sept soldats tués dans un attentat imputé au PKK

Turquie: sept soldats tués dans un attentat imputé au PKK
Turquie: sept soldats tués dans un attentat imputé au PKK - © OZAN KOSE - AFP

Sept soldats turcs ont été tués jeudi dans l'explosion d'une bombe artisanale déclenchée par des séparatistes kurdes dans le sud-est de la Turquie, ont rapporté les autorités locales et l'agence de presse étatique Anadolu.

Un premier bilan avait fait état de quatre morts et cinq blessés, mais trois de ces derniers ont succombé à l'hôpital, selon le gouvernorat de Batman, la province où a eu lieu l'attentat.

L'explosion s'est produite vers 06H00 du matin au passage d'un véhicule militaire, a ajouté le gouvernorat.

Le bureau du gouverneur de Batman, cité par Anadolu, a imputé cet attentat au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation classée "terroriste" par la Turquie et ses alliés occidentaux.

Une vaste opération a été déclenchée pour arrêter les "terroristes" responsables de l'attaque, affirme dans son communiqué le gouvernorat.

Le sud-est de la Turquie est en proie à des violences quasi-quotidiennes depuis la reprise de la lutte entre le PKK et les autorités turques après la rupture, à l'été 2015, d'un fragile cessez-le-feu qui visait à mettre fin à un conflit ayant fait plus de 40.000 morts depuis 1984.

"Les terroristes du PKK doivent mettre fin à ces actes. Nous nous tenons aux côtés de la Turquie face au terrorisme", a écrit l'ambassade des Etats-Unis sur son compte Twitter.

Cette condamnation survient à un moment où la Turquie reproche aux Etats-Unis leur soutien aux milices kurdes en Syrie considérées par Ankara comme la branche syrienne du PKK.

Washington voit dans ces milices la force la plus efficace sur le terrain contre les djihadistes du groupe Etat islamique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK