Turquie: l'ennemi juré d'Erdogan, l'imam Gülen, fait l'objet d'une enquête

Selon ce média, l'enquête ouverte par le parquet de la capitale vise des faits de "tentative de renverser le gouvernement de Turquie ou d'empêcher ou affecter sa bonne marche", ainsi que de "former et diriger une organisation illégale".

Mardi, M. Erdogan avait lui-même annoncé le lancement prochain de cette enquête contre son ennemi Fethullah Gülen et sollicité son extradition des Etats-Unis. Agé de 72 ans, M. Gülen vit depuis 1999 en Pennsylvanie, d'où il dirige un puissant mouvement socio-religieux qui compterait plusieurs millions de membres, très influent dans la police et la magistrature turque. Le chef du gouvernement accuse le mouvement "güleniste", longtemps son allié, d'être à l'origine du vaste scandale de corruption qui menace son régime depuis la mi-décembre.

Au soir de sa large victoire aux élections municipales du 30 mars, le Premier ministre avait promis de "régler ses comptes" avec ses ennemis. Depuis la mi-décembre, il a conduit des purges sans précédent dans la police et la magistrature, mettant à pied ou mutant plusieurs milliers de policiers et des centaines de magistrats considérés comme proche de M. Gülen.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK