Tunisie: manifestation d'opposants dispersée et blogueur en prison pour ivresse

Illustration: foule et drapeau tunisien avenue Habib Bourguiba
Illustration: foule et drapeau tunisien avenue Habib Bourguiba - © FETHI BELAD (AFP)

Un célèbre blogueur tunisien et critique du gouvernement dominé par les islamistes a été arrêté dimanche pour ivresse et "atteinte aux bonnes moeurs", et la police a dispersé sans ménagement à Tunis une manifestation d'opposition qui dénonçait des atteintes aux libertés.

Le blogueur, Sofiane Chourabi, rendu célèbre pour ses écrits acerbes contre le régime du président déchu Ben Ali, a été arrêté au petit matin sur une plage du nord-est de la Tunisie en compagnie d'un ami journaliste et d'une jeune femme.

Selon son avocat, ils sont poursuivis pour "ivresse sur la voie publique, tapage nocturne, et atteinte aux bonnes moeurs" et risquent jusqu'à sept mois de prison ferme.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Tarouch, a indiqué que les trois amis avaient "reconnu" les faits et avaient été placés en détention.

Consommer de l'alcool en public est particulièrement mal vu en cette période de jeûne du ramadan

Mais des partisans du blogueur voient une connotation politique dans cette affaire, estimant que ses critiques visant le gouvernement actuel, dominé par les islamistes du parti Ennahda, pourraient être la véritable cause de ses déboires judiciaires.

Sofiane Chourabi avait ainsi appelé à manifester dimanche contre le gouvernement.

Cette manifestation, qui a rassemblé plusieurs dizaines de personnes avenue Habib Bourguiba, a été dispersée à coups de matraques par la police qui avait prévenu qu'elle ne tolérerait aucun rassemblement sur cet axe, un haut lieu de la révolution de janvier 2011.

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK