Tunisie: manifestants devant le siège de l'ex-parti au pouvoir

RTBF
RTBF - © RTBF

Un millier de personnes protestaient jeudi en fin de matinée devant le siège de l'ex-parti au pouvoir dans le centre de Tunis où l'armée a effectué des tirs de sommation pour dissuader des manifestants d'escalader le mur d'enceinte, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Le peuple veut la démission du gouvernement", ont scandé les manifestants, qui brandissaient des pancartes proclamant: "On n'a plus peur de vous, traîtres" et "RCD out ! ", en référence au Rassemblement constitutionnel démocratique, le parti du président déchu Zine El Abidine Ben Ali.

Contrairement à ce qui s'est passé ces derniers jours, les manifestants ont réussi à atteindre le ministère de l'Intérieur et à poursuivre leur marche jusqu'au siège du RCD, franchissant sans violences les maigres barrages de police disposés sur l'avenue Habib Bourguiba.

Les chars déployés depuis plusieurs jours par l'armée devant le siège du parti n'étaient plus là jeudi matin. "Je suis avec vous. On ne va pas tirer sur vous, l'essentiel c'est que le rassemblement soit pacifique", a déclaré à la foule un colonel de l'armée, qui tentait de calmer les manifestants, qui l'ont applaudi.

La rue tunisienne et une partie de l'opposition contestent vivement la présence de huit membres de l'ancienne équipe Ben Ali dans le gouvernement de transition formé lundi, au sein duquel ils occupent les postes-clés de l'Intérieur, de la Défense, des Affaires étrangères et des Finances.

 

Belga

 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK