Tunisie: le centre de Tunis évacué, au moins cinq blessés

RTBF
RTBF - © RTBF

La police a fait évacuer vendredi les manifestants qui campaient depuis des jours devant les bureaux du premier ministre au centre de Tunis, sur la place de la Kasbah. Au moins cinq personnes ont été blessées dans cette évacuation.

Les unités anti-émeutes ont tiré des grenades lacrymogènes contre les manifestants rassemblés sous les fenêtres du bureau du premier ministre Mohammed Ghannouchi, et qui leur lançaient des pierres, a constaté l'AFP.

Au moins cinq personnes ont été blessées au cours de ces affrontements, a indiqué à l'AFP un médecin urgentiste sur place.

Des unités de la police anti-émeutes, comptant environ 200 hommes, ont fait mouvement vers la place de la Kasbah en tirant un grand nombre de grenades lacrymogènes. Des militaires sur place ne sont pas intervenus.

Sur l'esplanade, survolée par un hélicoptère, les policiers ont immédiatement démonté les tentes utilisées par les manifestants, qui protestaient depuis plusieurs jours contre M. Ghannouchi.

Dans les rues adjacentes, de nombreuses personnes refluaient en désordre, les yeux rougis et en pleurs à causes des tirs de grenades.

"J'ai vu au moins cinq blessés. Plusieurs saignaient", a affirmé le médecin du Samu de Tunis, Majdi Amami.

Il a précisé que deux blessés ont été atteints par des pierres lancées par les manifestants et que la police rejetait ensuite vers eux. Un troisième a été atteint à la tête par une grenade lacrymogène tirée "presque à bout portant", a affirmé ce médecin.

Par la suite, les manifestations ont repris sur l'avenue Habib Bourguiba, et la principale artère de Tunis retentissait des tirs de lacrymogènes, et était remplie de fumée.

Sur l'avenue, qui avait retrouvé son visage ordinaire vendredi matin pour la première fois depuis plusieurs jours, les magasins et cafés ont vite fermé.


AFP

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK