Tunisie: lancement du "Tunithon" pour l'emploi des jeunes

Manifestation de chômeurs (notamment) en Tunisie
Manifestation de chômeurs (notamment) en Tunisie - © AFP PHOTO / FETHI BELAID

Des journalistes tunisiens expatriés et des vedettes de la chanson ont donné le coup d'envoi du "Tunithon", une opération de collecte de dons télévisée" pour aider à l'emploi des diplômés chômeurs à l'avant-garde de la révolution.

Animée par Taoufik Mjaied (France 24, arabe), Leila Chaieb (Al-Jazeera) et Mekki Hellal (BBC), la cérémonie de lancement a été retransmise par les deux chaînes nationales Wataniya-1 et Wataniya-2 durant plus de quatre heures dans la nuit de samedi à dimanche.

Cependant seuls quelque 200 000 dinars (100 000 euros environ) ont été collectés au cours de la soirée animée par des ténors classiques et jeunes chanteurs modernes. Le compteur continuera, il est vrai, de tourner jusqu'à la mi-juillet, les organisateurs tablant sur 30 millions de dinars (15 millions euros).

Les dons qui s'effectuent de divers moyens par SMS, sur le site Tunithon ou par chèques et mandats, serviront à l'autofinancement exigé par les banques pour le montage de micro- et petits projets pour les jeunes chômeurs.

Cause essentielle du soulèvement populaire qui a chassé en Ali en janvier 2011, le chômage a continué de grimper avec près de 800 000 sans emplois, dont plus du tiers sont des diplômés de l'université.

Le Tunithon, parrainé par Tunisie télécom et l'Arab Tunisian Bank, est à l'initiative d'une association éponyme fondée par des journalistes et dirigée par l'ancien ministre Mohamed Enasser.


Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK