Tuerie de Chevaline: le frère s'est présenté à la police pour se disculper

Des journalistes à Chevaline, près du lac d'Annecy, le 6 septembre 2012
Des journalistes à Chevaline, près du lac d'Annecy, le 6 septembre 2012 - © Philippe Desmazes (AFP)

Le frère du conducteur du véhicule tué dans le massacre de Chevaline, en Haute-Savoie, vraisemblablement en litige financier avec lui, s'est présenté jeudi à la police britannique pour se disculper, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Selon cette source, le frère de Saad al-Hilli s'est présenté dans un commissariat en Grande-Bretagne pour se défendre de toute implication dans la tuerie du massif des Bauges qui a fait quatre morts.

Les enquêteurs vont se pencher sur la piste d'un litige sur fond d'argent entre Saad al-Hilli, une des quatre victimes de la tuerie des Alpes, et son frère, a indiqué le procureur d'Annecy (est de la France), Eric Maillaud.

"Il semblerait qu'il y ait un litige entre les deux frères sur fond d'argent. C'est une information qui semble sérieuse, qui vient de la police britannique", a déclaré Eric Maillaud. "Il faudra que le frère soit entendu très longuement. Chaque piste sera creusée méticuleusement".

Selon une source proche de l'enquête en France, le frère de Saad al-Hilli, s'est présenté jeudi dans un commissariat en Grande-Bretagne pour se défendre de toute implication dans la tuerie des Alpes. Eric Maillaud a indiqué n'avoir aucune "confirmation officielle" de cette information.

Le procureur a en outre appelé à la prudence concernant cette piste, s'interrogeant sur l'écart qu'impliquait le fait de "passer d'un différend financier à un quadruple meurtre".

Agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Matin Première
en direct

La Première Bxl

Matin Première