Tuerie au Nigeria : le bilan officiel de l'attaque revendiquée par Boko Haram grimpe à 76 morts

Samedi, des dizaines de personnes qui travaillaient dans une rizière proche du village de Zabarmari ont été sauvagement égorgées
Samedi, des dizaines de personnes qui travaillaient dans une rizière proche du village de Zabarmari ont été sauvagement égorgées - © AUDU MARTE - AFP

Le groupe jihadiste Boko Haram a revendiqué mardi la tuerie de samedi contre des travailleurs agricoles dans le nord-est du Nigeria, qui a fait 76 morts selon un dernier bilan des autorités.

Dans une vidéo de propagande, le groupe dirigé par le chef traditionnel Abubakar Shekau affirme avoir tué des dizaines de villageois du district de Jere, à quelques kilomètres de Maiduguri, la capitale de l'Etat du Borno, pour des motifs de vengeance.


►►► À lire aussi 10 ans d'insurrection islamiste du groupe Boko Haram


Samedi, des dizaines de personnes qui travaillaient dans une rizière proche du village de Zabarmari ont été sauvagement égorgées, l'ONU faisait état d'un bilan de 110 morts le jour de l'attaque. Ce bilan a été contredit par les autorités locales qui annonçaient un premier bilan de 70 morts ont fait savoir mardi que 76 corps avaient été enterrés jusqu'à présent.

"Les habitants du village de Zabarmari ont dit que beaucoup d'autres corps pourraient toujours se trouver dans la rizière", a-t-il ajouté. Les recherches étaient toujours en cours mardi, et des équipes parcouraient les champs à pied et avec des tracteurs pour trouver d'autres victimes. "C'est très dangereux", confiait Abdullahi Umar, l'un des membres de l'équipe de secours. "La rizière n'est pas loin de la forêt de Sambisa", bastion du groupe jihadiste dirigé par Abubakar Shekau.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK