Trump va nommer Callista Gingrich ambassadeur au Vatican

Le président américain Donald Trump a l'intention de nommer la catholique affichée de 51 ans, Callista Gingrich prochain ambassadeur au Vatican, affirment mardi CNN et le New York Times.

La nomination de l'épouse de l'ancien président de la Chambre des représentants Newt Gingrich doit être formalisée une fois que le Bureau d'Ethique du gouvernement aura donné son feu vert et avant la visite de Donald Trump au pape François à Rome le 24 mai, selon la chaîne de télévision CNN.

Jusqu'à présent, Callista Gingrich dirigeait la maison de production multimédia Gingrich Productions.

Son époux, Newt Gingrich, 73 ans, est un des rares poids lourds des Républicains à avoir apporté son soutien à Donald Trump pendant la campagne présidentielle de 2016.

Il a été président de la Chambre des Représentants -soit la deuxième personnalité de l'Etat dans l'ordre de succession présidentielle aux Etats-Unis- de 1995 à 1999, sous le mandat du démocrate Bill Clinton contre lequel il a été très véhément dans le scandale Lewinsky.

La troisième femme de Newt

Cette nomination n'est pas exempte de controverses. Callista Gingrich est la troisième femme de Newt avec qui elle a entretenu une relation de plusieurs années quand elle était encore une jeune assistante parlementaire et que lui était toujours marié à sa précédente femme.

Newt Gingrich et sa deuxième femme ont divorcé en 1999. Il a épousé Callista un an après et s'est converti au catholicisme sous son influence.

Le pape François recevra le président américain le 24 mai alors que les deux hommes avaient exposé leurs profondes divergences pendant la campagne électorale américaine l'année dernière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK