Trump menace de se retirer de l'OMC en l'absence de progrès dans les réformes

Le président américain Donald Trump s'en était déjà pris dans le passé aux organes de réglement des différends de l'OMC
Le président américain Donald Trump s'en était déjà pris dans le passé aux organes de réglement des différends de l'OMC - © Nicholas Kamm

Le président américain Donald Trump a menacé de retirer les États-Unis de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en cas d'absence de progrès dans les réformes.

Ses propos, tenus jeudi dans une interview à l'agence Bloomberg News, sont les derniers d'une série de critiques adressées aux institutions internationales, que les États-Unis ont contribué à mettre sur pied après la Seconde guerre mondiale.

"S'ils ne font pas de progrès, je me retirerai de l'OMC", a averti Trump en qualifiant l'accord portant création de l'organisation "du pire accord commercial jamais conclu".

En pleine guerre commerciale

Trump, qui s'en était déjà pris dans le passé aux organes de réglement des différends de l'OMC les accusant d'être défavorables aux États-Unis, a souligné que Washington avait "rarement gagné un recours" auprès de cette organisation bien que les choses aient commencé à changer l'an dernier.

"Au cours de l'année dernière, nous avons commencé à gagner beaucoup", a-t-il dit. "Vous savez pourquoi? Parce qu'ils savaient que si nous ne gagnions pas, je me retirerai", a-t-il poursuivi.

La menace de Trump intervient alors que son administration fait face à des pressions au sein de l'OMC de la part de ses partenaires commerciaux qui ont saisi l'organisation pour contester les nouveaux droits de douane imposés par Washington sur leurs importations.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK