Trump: les attentats de Bruxelles ont été "minimisés" par les médias occidentaux

Le président américain Donald Trump a accusé lundi, sans aucun éléments concrets à l'appui, les médias "malhonnêtes".
Le président américain Donald Trump a accusé lundi, sans aucun éléments concrets à l'appui, les médias "malhonnêtes". - © MANDEL NGAN - AFP

Les attentats de Bruxelles en mars 2016, ceux de Paris de novembre 2015 ou encore d'Orlando en juin 2016 figurent parmi la liste des attaques n'ayant "pas bénéficié d'une attention adéquate de la part des médias occidentaux", selon la Maison blanche.

Le président américain Donald Trump a accusé lundi, sans aucun éléments concrets à l'appui, les médias "malhonnêtes" de passer sous silence certaines attaques perpétrées par des "terroristes islamiques radicaux".

Ils ont leurs raisons et vous le savez bien

"Le groupe Etat islamique est engagé dans une campagne de génocide, commettant des atrocités à travers le monde", a déclaré M. Trump depuis la base de MacDill.

"Vous avez vu ce qui s'est passé à Paris et à Nice. Cela se passe à travers toute l'Europe. On est arrivé à un point où (les attaques) ne sont même plus rapportées par les médias", a-t-il affirmé, sans donner d'exemples. "Ils ont leurs raisons et vous le savez bien", a-t-il conclu sur ce thème, sans la moindre explication.

Sean Spicer, porte-parole de la Maison Blanche, a par après promis de fournir une liste, assurant qu'il existait "beaucoup d'exemples" dans lesquelles il n'y avait pas eu "la couverture qui aurait été justifiée".

Une liste parsemée de fautes d'orthographe

Sur cette liste, riche de 78 occurrences et allant de septembre 2014 à décembre 2016, figurent des attaques "exécutées ou inspirées par l'Etat islamique", selon la Maison blanche.

Outre des attentats ayant pourtant bénéficié d'une large couverture mondiale comme ceux de Bruxelles, Paris, Nice, Orlando, San Bernardino ou Berlin, la liste, parsemée de fautes d'orthographe, comporte aussi des événements n'ayant aucun lien avec le terrorisme, à l'image d'un double meurtre perpétré par un Français en Australie en août 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Week-end Premiere
en direct

La Première Bxl

Week-end Premiere