Trump baby: le président américain se sent "indésirable" au Royaume-Uni suite aux manifestations hostiles

Donald Trump a admis qu'il ne se sentait pas le bienvenu à Londres après son arrivée sur le sol britannique pour la première fois en tant que président des Etats-Unis.

La Premier ministre Theresa May a pourtant déroulé le tapis rouge pour le président, qui passera du temps dans la capitale avant de partir pour l'Écosse ce week-end. Cependant, des dizaines de milliers de personnes sont attendues vendredi dans les rues pour protester contre sa visite. Et surtout, il sera difficile d'ignorer le "Trump baby", ce dirigeable représentant M. Trump comme un bébé, qui mesure plus de 6 mètres et qui survolera Westminster.

Dans une interview au Sun, le président américain a déclaré que l'accueil londonien et le dirigeable expliquaient pourquoi il ne va pas rester plus longtemps dans la ville.  Il a déclaré qu'il "aimait Londres en tant que ville", mais qu'il s'y sentait "unwelcome", c'est-à-dire pas le bienvenu, indésirable, et a demandé pourquoi il y resterait alors qu'on fait tout pour qu'il s'y sente mal à l'aise...

Il faut dire que le dirigeable est visiblement devenu THE attraction à Londres ce vendredi...

Donald Trump a eu plusieurs fois des mots durs envers le maire de Londres, Sadiq Khan, notamment pour la prévention des attentats terroristes. Et le maire a donné la permission de survol du bébé dirigeable de la capitale pendant la visite historique. 

L'opposition à Trump ne se limiterait toutefois pas à Trump: un sondage YouGov a montré que 77% des Britanniques avaient une opinion défavorable du président...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK