Trois personnes poignardées dans un centre commercial à Manchester: le suspect arrêté pour terrorisme

Trois personnes ont été blessées, dont une grièvement, dans une attaque au couteau perpétrée dans un centre commercial de Manchester, expliquent vendredi midi les médias britanniques. 

Trois personnes ont été emmenées à l'hôpital, et non cinq comme indiqué précédemment, selon les services de secours et la police.

Deux femmes qui ont été poignardées étaient dans un état "stable", selon la police. Un homme de 50 ans a lui aussi été blessé par arme blanche, selon la même source.

Un homme d'une quarantaine d'années a été arrêté, pour agression caractérisée dans un premier temps, puis à présent pour terrorisme. Selon plusieurs témoins, il courait dans le centre commercial en brandissant son couteau, frappant apparemment au hasard.

Le service de sécurité a alors dit à tout le personnel des boutiques de fermer leurs portes et d'abriter leurs clients à l'arrière des magasins.

Le centre commercial de Arndale a été évacué et les transports publics ont été arrêtés. 

"Etant donné le lieu et la nature de l'incident",  la police antiterroriste a été mise sur l'enquête mais "toutes les pistes restent ouvertes à ce stade". 

La ville de Manchester avait été frappée il y a plus de deux ans par un attentat djihadiste. Le 22 mai 2017, Salman Abedi avait fait exploser une bombe à la sortie d'une immense salle de concert dans laquelle venait de se produire la pop star américaine Ariana Grande. Vingt-deux personnes avaient été tuées, dont sept enfants, et 260 personnes blessées.

Un comité parlementaire avait conclu que les services de renseignement britanniques avaient raté plusieurs occasions d'empêcher le djihadiste de mener son attaque.

La police et secours aux abords du centre commercial où a eu lieu une attaque au couteau

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK