Trois ans après, la jeune Chilienne qui tient tête à la police refait le tour du web, symbole de la résistance à la force

La photo d'une jeune fille qui tient tête à la police au Chili
La photo d'une jeune fille qui tient tête à la police au Chili - © Capture d'écran Twitter

C'était il y a un peu plus de trois ans. Une jeune Chilienne au regard déterminé semble défier la police.

Le moment, intense, a été photographié lors d'une manifestation à Santiago au Chili durant la commémoration du 43e anniversaire du coup d'Etat de Pinochet qui a eu lieu en septembre 2016 Des milliers de chiliens ont défilé dans les rues de Santiago en mémoire aux victimes tombées durant la dictature de Pinochet et la mort du président Salvador Allende. 

La scène avait été immortalisée par Carlos Vera Mancilla, le photographe de Reuters, après l'arrestation de deux amis de la jeune fille en question. "Elle marchait avec un groupe vers la fin du cortège lorsque les forces spéciales ont commencé à arrêter les gens de manière sélective" avait raconté le photographe, ajoutant: "elle a réagi et s'est postée devant le policier avec un regard de défi". 

Une héroïne dont on ne connait pas l'identité

L'image a alors fait le tour du web, car elle symbolisait la colère d'une partie du peuple chilien, des décennies après le coup d'Etat. Mais le photographe regrette ne pas avoir demandé l'identité de la jeune fille. "Mon erreur a été de ne pas avoir pensé à lui demander comment elle s’appelait, mais la situation était extrême", dit-il déçu. 

Pourquoi recircule-t-elle en 2019? Pour plusieurs raisons:

1°) les souvenirs de Facebook: le mois dernier, la photo, est réapparue, comme d'autres, dans l'outil "Souvenirs". Comme c'est une image très marquante, certains l'ont repartagé sur leur fil, puis d'autres l'ont reprise... sans nécessairement repréciser le contexte.

2°) une situation toujours tendue au Chili: les raisons ne sont pas pareilles, mais la tension est toujours vive au Chili, et va même en augmentant.  Cinq personnes ont péri dimanche dans l'incendie d'une usine de vêtements en proie à des pillages, dans le nord de Santiago, ce qui porte à sept le nombre de morts depuis le début de nouvelles violentes émeutes. Près de 10.000 policiers et militaires ont été déployés dans les rues. Les patrouilles de militaires dans les rues sont une première dans le pays depuis la fin de la dictature de Pinochet. L'image de la jeune fille face à la police n'en prend que plus de sens.

3°) Le symbole des violences policières: gilets jaunes, Extinction rebellion, les manifestations où l'on a assisté à de violentes répressions policières se multiplient. Avec de plus en plus, des mises en cause de l'utilisation de la violence par les autorités. Dans ce contexte, la détermination affichée par cette jeune Chilienne est vue comme un symbole de ces affrontements...

Journal télévisé 20/10/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK