Tremblement de terre de 6,8 en Birmanie, au moins 75 morts

Une pagode détruite à Chedi Luang par le séisme survenu le 25 mars 2011 en Birmanie
Une pagode détruite à Chedi Luang par le séisme survenu le 25 mars 2011 en Birmanie - © AFP

Le séisme de magnitude 6,8 qui a frappé l'est de la Birmanie jeudi a fait au moins 75 morts et plus de 100 blessés, selon un bilan provisoire qui risque d'augmenter lorsque les secours parviendront à accéder à certaines zones pour l'heure inaccessibles.

L'épicentre du séisme est situé dans une zone montagneuse, trop loin des côtes  pour provoquer un tsunami.

La secousse est survenue en plein triangle d'or, aux confins de la Birmanie, de la Thaïlande et du Laos, une zone montagneuse difficile d'accès mais théâtre d'un très actif commerce transfrontalier.

Elle a été particulièrement violente dans des communes situées entre les villes de Tachilek et Kengtung, d'où proviennent pour l'instant toutes les victimes birmanes, et d'où les informations ne parviennent qu'au compte-gouttes.

"Les routes sont fermées. Selon nos informations, plus de 130 bâtiments se sont effondrés", a expliqué un responsable en craignant que le bilan s'aggrave encore dès lors que certaines zones restaient encore inaccessibles en milieu de matinée.


AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK