Trains à grande vitesse: la Maison Blanche veut 53 milliards de dollars sur 6 ans

La Maison Blanche a présenté mardi un plan de 53 milliards de dollars sur six ans pour développer des lignes de train à grande vitesse aux Etats-Unis, dans la foulée du souhait énoncé par le président Barack Obama d'investir dans les infrastructures.

Le vice-président Joe Biden a indiqué lors d'un discours à Philadelphie (Pennsylvanie, est) que l'administration proposerait dans son prochain budget annuel, qui sera présenté au milieu du mois, de consacrer huit milliards de dollars à "l'augmentation de l'accès des Américains aux services de trains à grande vitesse".

Cet investissement qui devra recevoir l'approbation d'un Congrès où les adversaires républicains de Barack Obama et Joe Biden sont en position de force, donnerait le départ d'un plan visant à permettre à 80% des Américains d'avoir accès au train à grande vitesse d'ici à 25 ans, selon Joe Biden.

L'investissement s'élèverait au total à 53 milliards de dollars sur 6 ans, a précisé la Maison Blanche.

Tant le président que le vice-président soulignent que le développement du réseau national de chemin de fer transportant des passagers, Amtrak, qui souffre actuellement des conséquences d'années de délaissement, constituerait l'un des piliers de la future prospérité des Etats-Unis.

Lors de son discours sur l'état de l'Union le 25 janvier, Barack Obama avait appelé les Etats-Unis à investir dans les fondamentaux que sont à ses yeux l'enseignement, la recherche et les infrastructures afin de résister à la montée en puissance de pays comme l'Inde et la Chine.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK