Tous obèses en 2030 ?

Tous obèses en 2030 ?
Tous obèses en 2030 ? - © Tous droits réservés

L'OMS reconnait l'obésité comme maladie chronique et épidémique depuis 1997.

39% de la population mondiale est actuellement en surpoids, ce pourcentage s'élève à 59.5% de la population en Belgique. Et c'est une première : à l'échelle mondiale, les personnes obèses sont désormais plus nombreuses que les personnes en sous-poids.

L'obésité est un problème complexe et ses causes, multifactorielles, vont bien au-delà de la simple consommation excessive de graisses et de sucre.

Les enfants et les adolescents sont particulièrement concernés. L'OMS estime qu'un enfant européen sur trois est concerné par le surpoids, voire l'obésité.

Pente glissante vers les maladies cardiovasculaires, vers les cancers, le diabète, il est urgent d'agir...mais comment?

En Belgique, deux centres d'accueil pour enfants obèses existent et proposent des traitements multidisciplinaires sur la durée, mais les résultats sont-ils durables?

Que penser de la chirurgie bariatrique, est-elle efficace, doit-elle être mieux remboursée?

Comment vivent les personnes obèses, dans une société où l'image et la mise en scène de soi prennent une place importante? Nous ressentons tous les injonctions contradictoires du bien-manger face aux sollicitations constantes de la mal-bouffe : comment vivre avec ces tiraillements?

 

Serons-nous tous obèses en 2030, le phénomène peut-il encore être enrayé, et si oui, comment?

Nous en discutons ce mardi avec Anne Barrès, instagrameuse et ancienne obèse; Carine De Buck, pédopsychiatre, psychanalyste et directrice médicale de l'Institut médical pédiatrique Clairs Vallons; Murielle Lona, économiste de formation au service Etudes des Mutualités Libres, en charge d’une étude sur l’obésité et Colin Delfosse, journaliste chez Médor.

 

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK