Tour du monde des actions organisées aujourd'hui pour la "Grève du climat"

Tour du monde des actions organisées aujourd'hui pour la "Grève du climat"
4 images
Tour du monde des actions organisées aujourd'hui pour la "Grève du climat" - © SAEED KHAN - AFP

C'est une journée de mobilisation mondiale qui se met en marche aujourd'hui dans plus d'une centaine de pays. Suite à l’appel international lancé par Greta Thunberg, jeune égérie suédoise de la lutte contre le réchauffement climatique, des milliers d'actions se dérouleront aujourd'hui pour sensibiliser les dirigeants planétaires à l'urgence de la situation.

Un mobilisation d'ampleur qu'illustre cette carte mise à disposition par Greenpeace et qui reprend la liste de tous les événements prévus dans le monde.

Cette journée de sensibilisation est prévue "dans 1.769 endroits et 112 pays", comme l'a tweeté Greta Thunberg jeudi soir.

Tour d'horizon des actions en cours et à prévoir.

Greta Thunberg devant le parlement suédois

"Nous sommes face à la plus grande crise existentielle que l'humanité ait connu et pourtant on continue à la nier", a déclaré la jeune activiste suédoise Greta Thunberg à Stockholm devant des milliers d'étudiants -10.000, selon elle- qui se sont réunis vendredi pour manifester à l'occasion de cette journée mondiale de grève pour le climat.

L'adolescente de 16 ans estime que la crise climatique est la responsabilité des générations précédentes. "Nous n'avons pas contribué à cet état de fait. Nous sommes nés dedans et devrons passer toute notre existence à le subir", affirme-t-elle. "C'est pourquoi nous manifestons. Et que nous allons continuer à le faire".

L'Asie et l'Océanie ouvrent la marche

En Australie, la contestation a déjà débuté. Des milliers d’étudiants se sont rassemblés en Nouvelle-Zélande et quelque 150.000 personnes, en Australie. Des centaines d’élèves se sont symboliquement réunis à Cairns, cité balnéaire de l’Etat du Queensland bordant la Grande Barrière de Corail, elle-même mise à mal par le changement climatique.

On a également dénombré 20.000 manifestants à Sydney. Mais les gens se sont aussi réunis à Canberra, Brisbane, Melbourne et Perth.

En Nouvelle-Zélande voisine, les étudiants manifestaient à Wellington avec des pancartes clamant, par exemple, "Le temps est en train de fondre" ou "Agir maintenant ou nager".

L’initiative des jeunes n’a pas été du goût de certains enseignants et politiques néo-zélandais, mais a reçu le soutien de la Première ministre, Jacinda Ardern. " Ne sous-estimez pas le pouvoir de votre voix ", a dit la travailliste de 38 ans à des étudiants cette semaine au Parlement.

Des milliers de jeunes ont également embrayé à Bangkok, Séoul et Hong Kong, avec comme mots d'ordre "Il n'y a pas de planète B", "Vous êtes en train de détruire notre avenir" ou encore "Si vous n'agissez pas comme des adultes, nous le ferons".

En Inde, de jeunes étudiants se sont également rassemblés à New Delhi.  "Mes yeux souffrent de la pollution", a expliqué Shagun Kumari, 13 ans, à Delhi (environ 200 participants). "Je veux un air pur qui n'affecte pas mes poumons, et de l'eau propre qui ne me fasse pas tomber malade".

Greta Thunberg, qui a été proposée pour le prix Nobel de la paix 2019, a également relayé sur Twitter des images de manifestations au Japon, en Indonésie ou encore aux Philippines et au Vanuatu.

L'Europe s'est joint à la marche

En Europe, de nombreuses marches et manifestations se sont déroulées. En Italie, 235 actions étaient à l'agenda et d'importants rassemblements d'étudiants se sont formés dans des villes comme VenisePérousePise ou Bologne

En France, 216 actions étaient prévues. Plusieurs dizaines de jeunes bloquaient ce matin l'entrée du siège d'une banque à Paris, la Société générale, dénonçant ses financements nocifs au climat, avant une manifestation attendue dans l'après-midi. 

A Clermont-Ferrand, plus de 2.000 jeunes ont défilé derrière une banderole "Mangeons le système, pas le climat".

Sur le Vieux-Port à Marseille, "La fonte des glaces, c'est que dans le pastis ! ", "Nique pas ta mer", "Il n'y a pas de planète B" ou encore "Ta planète, tu la préfères bleue ou saignante ? ", sont les slogans que l'on a pu lire sur des panneaux.

On dénombre environ 176 actions en Suède et 151 au Royaume-Uni, à l'image de Bristol.

En Allemagne également où 199 actions étaient prévues, les manifestants ont répondu à l'appel, notamment dans la petite ville de Gotingen ou plus de 600 personnes se sont rassemblées ou encore à Bonn ou Dusseldorf. Ils étaient plus de 20.000 dans les rues de Berlin.

En Pologne également, Greenpeace a relayé des images des divers rassemblements. Selon les média, plus d'un millier de jeunes manifestants se sont rassemblés devant le ministère de l'Energie à Varsovie, à l'issue d'une marche effectuée en musique à travers le centre-ville de la capitale.

Les activistes critiquent le gouvernement polonais pour ce qu'ils estiment être ses nombreuses lacunes environnementales, notamment sa fixation sur le charbon comme principale source d'énergie.

La Pologne possèderait aussi le triste record d'air le plus pollué de l'Union européenne, dépassant régulièrement les normes admises.

Les autres continents également présents

Plusieurs pays africains se sont également mobilisés, notamment en Afrique du Sud, au Nigeria et à Madagascar.

En Ouganda, de nombreux élèves aussi ont fait la grève de l'école à Kampala, pour manifester, décrivant la recrudescence des glissements de terrain et crues soudaines dont le pays est victime.

"Les températures ont grimpé, impossible de se concentrer en classe", dit Warlda Mirembe, 16 ans, venue avec son père, fermier et commerçant. "Ma prise de conscience date de l'inondation de l'école après des pluies diluviennes. J'aime mon pays, on l'appelle la perle de l'Afrique, mais elle est en train d'être détruite".

"Les leaders d'aujourd'hui vont vieillir et mourir, et laisser derrière eux un monde en ruine", dénonce Sadrach Mirere, étudiante, qui coordonne les Fridays For Future Uganda.

Des milliers de jeunes devraient par ailleurs défiler en Amérique du Nord et du Sud. Aux Etats-Unis, 201 événements sont prévus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK