Tianamen: l'ancien leader des étudiants arrêté au Japon

RTBF
RTBF - © RTBF

Le dissident chinois Wu'er Kaixi, ancien militant du Printemps de Pékin sur la place Tiananmen en 1989, a été arrêté vendredi après avoir tenté de pénétrer à l'intérieur de l'ambassade de Chine à Tokyo, le jour anniversaire de la répression sanglante des manifestations étudiantes.

Il participait à un rassemblement de protestation devant l'ambassade lorsqu'il s'est brusquement précipité vers le portail d'entrée, avant d'être maîtrisé par les policiers japonais présents sur les lieux, selon des images diffusées à la télévision.

Le dissident a dans un premier temps refusé de répondre aux questions des forces de l'ordre, requérant la présence d'un avocat, a précisé l'agence de presse Jiji.

Wu'er Kaixi est un ancien étudiant chinois d'origine ouïghoure, l'ethnie dominante du Xinjiang (ouest de la Chine), aujourd'hui âgé de 42 ans.

Il est resté célèbre pour avoir interrompu le Premier ministre chinois Li Peng lors d'une rencontre entre des dirigeants du mouvement étudiant et des responsables politiques diffusée en direct à la télévision nationale le 18 mai 1989.

L'étudiant avait participé à la grève de la faim collective organisée à l'époque, finissant à l'hôpital.

Depuis sa fuite de Chine, il vit en exil à Taïwan.

Le 4 juin 2009, à l'occasion du 20e anniversaire de la répression de Tiananmen, Wu'er Kaixi avait tenté d'entrer à Macao (sud de la Chine) pour se rendre aux autorités chinoises, mais avait été renvoyé à Taïwan.

"Je suis très triste de ne pas avoir vu ma famille depuis 20 ans", avait-il déclaré à l'époque pour expliquer son geste.

"Je suis recherché en Chine mais ne peux même pas m'y faire arrêter", avait-il déploré.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK