Theresa May: "Il est très probable que la Russie soit responsable de l'empoisonnement de l'ex-espion"

Theresa May exige des explications de la part de la Russie.
Theresa May exige des explications de la part de la Russie. - © STEFAN ROUSSEAU - AFP

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé devant la Chambre des communes que l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille avaient très probablement été empoisonnés par un agent innervant militaire développé par la Russie.

Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été agressés au moyen d'un agent neurotoxique dans le sud de l'Angleterre le 4 mars dernier. Il semblerait que l'Etat russe soit responsable de l'empoisonnement ou qu'il ait laissé les agresseurs se procurer la substance toxique. 

Theresa May réclame des explications crédibles à Moscou d'ici mardi fin de journée. Dans le cas contraire, la Grande-Bretagne considérera que cet acte constitue un "usage de force sur le territoire britannique".

Les autorités trop silencieuses? 

Le journaliste préféré de Vladimir Poutine, surnommé "la voix du Kremlin", a été jusqu'à désigner les autorités britanniques comme étant les empoisonneurs. Motif selon lui : perturber un événement mondial comme la coupe du monde qui aura lieu cet été en Russie. 

Une question persiste pour les habitants de  Salisbury (sud de l'Angleterre) : pourquoi les autorités ont-elle attendu une semaine avant de communiquer des indications à la population ? "Ma fille était dans le pub le soir de l'empoisonnement, on lui a juste demandé une semaine plus tard de laver son sac et ses vêtements." 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK