Thaïlande : canons à eau et gaz lacrymogène contre les manifestants pro-démocratie

Des canaux à eau ont été utilisés contre les manifestants
Des canaux à eau ont été utilisés contre les manifestants - © MLADEN ANTONOV - AFP

La police a fait usage mardi à Bangkok de canons à eau et de gaz lacrymogène contre des manifestants rassemblés près du Parlement, où députés et sénateurs débattent d'une éventuelle réforme de la Constitution réclamée par le mouvement prodémocratie.

Pour tenter de faire pression sur les parlementaires, plusieurs centaines de contestataires se sont massés aux abords de l'édifice, protégé par des blocs de béton, des barbelés et des centaines de policiers.

Certains militants ont tenté de se frayer un passage et la police anti-émeute a alors fait usage de canons mélangeant eau et produits chimiques et, pour la première fois depuis le début de la contestation, de gaz lacrymogène, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les manifestants demandent la destitution du Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha au pouvoir depuis le coup d'Etat de 2014, des réformes pour limiter les pouvoirs de la puissante et richissime monarchie et une révision de la Constitution, adoptée en 2017 et jugée trop favorable à l'armée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK