Tensions en Biélorussie : 300 arrestations lors de la manifestation de l'opposition

Tensions en Biélorussie : 300 arrestations lors de la manifestation de l’opposition
Tensions en Biélorussie : 300 arrestations lors de la manifestation de l’opposition - © STRINGER - AFP

Les autorités biélorusses ont rapporté lundi l’arrestation de 300 personnes lors de la manifestation dominicale de l’opposition, qui proteste depuis début août contre la réélection jugée frauduleuse du président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994. "Les policiers ont à plusieurs reprises mis en garde contre l’inadmissibilité des actions illégales et pris des mesures pour réprimer les violations de la loi. Environ 300 personnes ont été détenues à Minsk et dans sa région", a indiqué le ministère de l’Intérieur biélorusse.

La manifestation de dimanche a rassemblé entre 20.000 et 30.000 personnes dans les rues de Minsk, avant qu’une partie du cortège ne se dirige vers un site emblématique des répressions staliniennes. Ce rassemblement a été dispersé par la police, les forces de l’ordre ayant utilisé des grenades assourdissantes.

Depuis sa réélection contestée le 9 août, le chef de l’Etat, 66 ans dont 26 au pouvoir, fait face à un mouvement de protestation historique qui réunit chaque semaine des dizaines de milliers de manifestants, malgré les violences policières et des milliers d’arrestations.

Après quasiment trois mois de contestation, la situation semble être dans une impasse face au refus de Alexandre Loukachenko de quitter le pouvoir. La principale opposante en exil, Svetlana Tikhanovskaïa, avait appelé cette semaine à une grève nationale pour faire plier le pouvoir.

Manifestation en Biélorussie ce 02/11/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK