Tensions Chine Etats-Unis: une opportunité à saisir pour l'Union européenne?

Le président chinois Xi Jinping pendant une réunion le 18 janvier dernier au siège européen de l'ONU à Genève
Le président chinois Xi Jinping pendant une réunion le 18 janvier dernier au siège européen de l'ONU à Genève - © DENIS BALIBOUSE - AFP

Quelle influence les tensions actuelles entre les Etats-Unis et la Chine pourraient-elles avoir sur les relations entre la Chine et l'Union européenne? Depuis l'élection du nouveau président américain Donald Trump, les relations entre la Chine et les Etats-Unis se sont en effet détériorées.

Les Etats-Unis sont un partenaire primordial pour la Chine, à la fois comme puissance économique et politique, mais aussi dans le rôle que le pays joue traditionnellement comme "gendarme du monde". Depuis huit ans, les relations de la Chine avec l'ancien président Obama étaient excellentes. Mais dès son arrivée à la tête des Etats-Unis, Donald Trump a brisé un statu quo d'alliance entre les deux pays.

Rupture de confiance entre les deux pays

Le nouveau président a en effet annoncé vouloir taxer de 45% les exportations chinoises; il a discuté directement avec la dirigeante de Taïwan, Tsai Ing-wen, alors même qu'elle incarne la bête noire de Pékin et a octroyé à Taïwan une escale aux Etats-Unis vers l'Amérique latine. Plus grave encore aux yeux des Chinois, Donald Trump prétend renégocier le statut de "Chine unique", englobant Taïwan, en échange d'avantages commerciaux; il prétend également interdire aux militaires chinois l'accès aux îles qu'ils se sont appropriées dans la zone maritime exclusive des Philippines.

Pour toutes ces raisons, la rupture de confiance est désormais consommée entre la Chine et les Etats-Unis. Les Chinois n'envisagent plus l'Amérique comme un pôle de stabilité mondiale ni non plus comme un socle sur lequel construire le développement et la croissance de la Chine à l'avenir.

L'Union européenne pour remplacer les Etats-Unis?

Les Chinois réagissent pour l'instant de manière plutôt prudente et feutrée à cette nouvelle réalité dans leurs relations avec les Etats-Unis. En tout cas, officiellement. Il n'en reste pas moins que le pays vit assez mal cette situation nouvelle, vécue comme angoissante et déconcertante.

Mais la Chine n'a pas l'intention de s'isoler. Et l'alternative évidente pour remplacer les Etats-Unis, c'est bien entendu l'Union européenne. Fait extrêmement rare pour la Chine, elle a invité le premier ministre français Bernard Cazeneuve. Un homme relativement inconnu à l'international, premier ministre d'un gouvernement sortant qui disparaîtra dans deux mois et d'un parti qui va probablement entrer pour des années dans l'ombre. Si la Chine invite Bernard Cazeneuve, c'est pour soutenir l'Europe, le multilatéralisme, et faire bloc contre le protectionnisme et le repli national populiste.

Il y a donc peut-être une opportunité à saisir pour l'Union européenne qui pourrait profiter de ces vives tensions entre Chinois et Américains. De Chine, l'Europe est perçue comme un pôle de stabilité dans le monde. Les Chinois admettent aujourd'hui la force politique de l'Union européenne dont ils reconnaissent, peut-être un peu tardivement, la puissance et la qualité.

Retrouvez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK