Téhéran: incidents entre la police et des manifestants

RTBF
RTBF - © RTBF

Des incidents ont éclaté samedi matin dans le centre de Téhéran entre des manifestants hostiles au gouvernement et les forces de police anti-émeute déployées en masse.

La police a dispersé à coup de matraque plusieurs centaines de personnes qui tentaient de se rassembler place Enghelab, au coeur de la capitale, et a procédé à plusieurs arrestations.

Les manifestants criaient notamment "mort au dictateur", surnom donné par les manifestants anti-gouvernementaux au président Mahmoud Ahmadinejad depuis sa réélection contestée en juin et la répression sévère des manifestations qui ont suivi le scrutin.

L'opposition avait appelé à manifester dans ce secteur à l'occasion des processions de Tassoua et Achoura, deux journées de deuil religieux propre à l'islam chiite durant lesquelles la population descend massivement dans les rues pour assister aux nombreux cortèges organisés.

De nombreux automobilistes ont manifesté leur soutien en klaxonnant chaque fois que les forces de l'ordre, à pied ou en moto, s'en prenaient à des manifestants.

D'autres rassemblements de petits groupes d'opposants criant des slogans hostiles au président Ahmadinejad ont eu lieu à proximité de l'université de Téhéran. Au moins deux manifestants ont été arrêtés par la police qui essayait d'empêcher ces rassemblements.

En fin de matinée, le calme était revenu dans ce quartier, étroitement quadrillé par d'importantes forces de police.


L. Hd. avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK