Tchad: les législatives, repoussées depuis cinq ans, sont fixées au 13 décembre prochain

Tchadienne tenant un drapeau du pays le 21 février 2014
Tchadienne tenant un drapeau du pays le 21 février 2014 - © MARCO LONGARI - AFP

Les élections législatives au Tchad, sans cesse repoussées depuis 2015, se tiendront le 13 décembre prochain dans ce pays dirigé depuis plus de 30 ans par le président Idriss Déby Itno, a annoncé vendredi la commission électorale.

L'actuelle Assemblée nationale, très largement dominée par la majorité présidentielle, avait été élue en 2011 pour quatre ans mais, depuis 2015, M. Déby justifiait les reports successifs du scrutin essentiellement par la "menace terroriste" de Boko Haram. Le groupe jihadiste nigérian multiplie depuis plusieurs années les attaques meurtrières dans la région du lac Tchad, une vaste étendue d'eau truffée d'îlots et de marécages partagée par le Tchad, le Cameroun, le Niger et le Nigeria.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a distribué vendredi le calendrier du scrutin à la presse. Il prévoit que la campagne officielle débutera le 21 novembre.

Le calendrier prévoit la proclamation de résultats "provisoires" le 27 décembre pour les sièges des 161 députés. La liste officielle et définitive des élus doit être rendue publique plus tard par la Cour suprême.

 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK