Syrie: le médiateur de l'Onu déplore un nombre "ahurissant" de victimes

Lakhdar Brahimi à l'Onu
Lakhdar Brahimi à l'Onu - © Spencer Platt (AFP)

Le nouveau médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie Lakhdar Brahimi a déploré mardi un nombre de victimes "ahurissant", demandant un "soutien de la communauté internationale" à sa mission, qui vient de commencer.

"Le bilan des pertes humaines (en Syrie) est ahurissant, les destructions atteignent des proportions catastrophiques et la souffrance est immense", a-t-il déclaré devant l'Assemblée générale de l'ONU. "Le soutien de la communauté internationale est indispensable et très urgent", a-t-il ajouté, soulignant que la situation n'avait "cessé de se dégrader".

Lakhdar Brahimi a indiqué qu'il se rendrait "dans quelques jours" au Caire pour y rencontrer le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi.

Il a également l'intention d'effectuer sa première visite à Damas "dans quelques jours" et de visiter aussi "tous les pays qui sont à même d'aider à la réalisation d'un processus politique mené par les Syriens eux-mêmes" pour résoudre la crise. Le médiateur n'a pas donné de date précise pour ces différents voyages.

Selon le ministère syrien des Affaires étrangères, Lahkdar Brahimi sera "bientôt" à Damas, pour discuter du conflit qui a fait plus de 26.000 morts en près de 18 mois. "Nous allons l'écouter et il va lui aussi nous écouter", a déclaré dimanche le porte-parole du ministère Jihad Makdissi.

Lahkdar Brahimi a remplacé Kofi Annan, qui a démissionné le 2 août. Kofi Annan a expliqué l'échec de ses efforts pour un règlement du conflit en Syrie en invoquant notamment un manque de soutien des grandes puissances.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK