Syrie: le groupe djihadiste EI a exécuté 19 civils dont deux enfants

Un garçon marche dans les rues dévastées de Deir Ezzor
Un garçon marche dans les rues dévastées de Deir Ezzor - © AHMAD ABOUD - AFP

Le groupe ultraradical Etat islamique (EI) a exécuté 19 civils, dont deux enfants, dans un village de la province syrienne de Deir Ezzor (est) tenu par des forces antidjihadistes, a rapporté samedi une ONG.

"Des combattants de l'EI se sont introduits dans le village de Jazrat al-Bouchams vendredi soir, ont exécuté 19 civils dont deux femmes et deux enfants d'une balle dans la tête, puis ont mis le feu aux cadavres", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Certains ont été rassemblés dans la rue avant d'être tués, d'autres ont été exécutés chez eux", a précisé le directeur de l'Observatoire qui se base sur un large réseau de sources à travers la Syrie en guerre.

Les djihadistes ont également kidnappé trois membres des Forces démocratiques syriennes (FDS), l'alliance arabo-kurde qui combat l'EI en Syrie avec le soutien des Etats-Unis, avant de se retirer du village.

Situé dans la province de Deir Ezzor, contrôlée en majorité par l'EI, Jazrat al-Bouchams a été capturé par les FDS cette année, lorsque cette alliance est entrée pour la première fois dans cette région pétrolière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir