Syrie: L'armée syrienne reprend totalement le contrôle de Damas

L'armée syrienne a annoncé lundi contrôler désormais "totalement" Damas et ses environs après la reconquête par les forces loyalistes de l'ultime bastion du groupe Etat islamique (EI) dans le sud de la capitale. 

Les unités de l'armée ont réussi "à exterminer un grand nombre de combattants du groupe terroriste Daech (acronyme arabe de l'EI, ndlr) ce qui a ouvert la voie au contrôle de la zone de Hajar al-Aswad et du camp de Yarmouk", a déclaré un porte-parole de l'armée cité par la télévision syrienne. "Damas et ses environs sont désormais totalement sécurisées", a-t-il affirmé.

Dernières évacuations

Les évacuations de combattants du groupe État islamique (EI) et de leurs familles de leur dernier bastion dans le sud de Damas ont pris fin ce lundi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Quelques 1600 combattants et civils ont été évacués, entre dimanche et lundi, à bord de 32 bus", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Ils ont été transférés "vers la badia (désert)" dans l'est du pays, a-t-il ajouté.

"Les forces syriennes sont rentrées dans le camp de Yarmouk où elles mènent des opérations de ratissage après avoir libéré les quartiers de Tadamoun, Qadam et Hajar al-Aswad", a poursuivi M. Abdel Rahmane.

L'opération d'évacuation a débuté, selon l'OSDH, dans la nuit de samedi à dimanche, moins de 24 heures après un accord de cessez-le-feu entre le régime et l'EI, au terme d'un mois de combats acharnés.

Le gouvernement n'a pas confirmé cet accord d'évacuation mais une source militaire citée par l'agence de presse officielle Sana a indiqué lundi que des évacuations de femmes et d'enfants avaient eu lieu dans le sud de la capitale et que les opérations militaires avaient repris après une courte trêve.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK